Le tout nouvel opus de S’Grave fait partie de ses œuvres de dernière minute dans les bacs à quelques jours de la Saint Sylvestre qui ont égayé Kinshasa à l’occasion des dernières festivités.
Des treize titres de I love you, le générique Bouffez-moi tout ça était le premier lancé sur le marché à partir du 20 décembre à Paris selon le site Univers Rumba congolaise. C’est dire que Félix Wazekwa aura tout misé sur un titre aussi évocateur pour être de la partie lors des réjouissances en fin d’année. Cet air très dansant fait pour, sinon ce ne serait pas un générique, traduire ni plus ni moins la prétention du chanteur de ne faire qu’une bouchée de toutes les œuvres sorties précédemment.

Par ailleurs, le patron de l’orchestre Cultur’a Pays Vie avait tout agencé afin de déjà familiariser le public avec l’album, du moins quelques-uns de ses titres. De sorte que, au bout du compte tout a été fait dans le but de mettre l’eau à la bouche des mélomanes avec la diffusion de façon assez régulière sur le petit écran de Bouffez-moi tout ça ou encore Câlins Gourmand.

Si la campagne promotionnelle a payé, l’artiste a choisi de continuer sur cette lancée en offrant déjà un premier concert le 4 janvier à la Fikin en guise de présentation de l’album. C’est dire que les choses se font bien différemment pour cette œuvre. Il est clair que Félix Wazekwa a réellement en vue de mettre les bouchées doubles pour marquer sa présence sur le marché.

I love you est déjà en vente à Kinshasa, il est disponible chez les nombreux disquaires qui jonchent l’avenue Victoire en plein cœur de la cité de l’ambiance, au quartier Matonge. S’il est encore à découvrir dans son intégralité avec la diffusion progressive des clips et à la faveur des shows que Cultur’a Pays Vie entend livrer d’ici là, il faut néanmoins savoir que son message central n’est pas loin de son intitulé. Dans l’ensemble, Félix Wazekwa y invite les mélomanes à cultiver la paix et l’amour. Ce que notamment le titre éponyme I Love You explicite.

Nioni Masela

Repondre