MARTIN FAYULU : « La situation est très tendue ici. Je viens de transporter un jeune atteint par balle à l’hôpital à Kasa-vubu. La communication devient de plus en plus difficile. Nos frères et sœurs à l’extérieur du pays doivent relayer le message, il se peut que nous ne soyons plus en mesure de le faire dans quelques minutes/heures. est actuellement à Kinshasa : La police tire à balles réelles contre les manifestants à Lemba Salongo, Rond point victoire etc.

Repondre